Chimie des surfaces

La chimie de la monocouche supérieure des surfaces peut avoir un effet considérable sur le mouillage des surfaces, leur biocompatibilité, leur réactivité et leur adhérence. À titre d’exemple, l’on utilise comme des procédés de routine le traitement au plasma et d’autres traitements en phase gazeuse pour modifier la chimie des couches polymères près des surfaces avant de passer aux étapes de l’impression ou de l’adhérence. De manière similaire, l’on peut appliquer les silanes organiques et les monocouches auto-assemblées à terminaison thiol à partir d’une solution pour modifier la chimie des surfaces des verres et des matériaux.

Chez Evans Analytical Group® (EAG), nous sommes très versés dans la connaissance des différents facteurs pouvant affecter la chimie des surfaces, et nous sommes donc en mesure d’aider à choisir l’approche analytique la plus pertinente pour obtenir les meilleurs résultats. Il existe de nombreuses techniques analytiques différentes pour comprendre les questions liées à la couverture de la surface, à l’orientation moléculaire, à la fonctionnalisation, à la contamination et à la ségrégation des surfaces.

Techniques primaires

Techniques secondaires

Nous contacter 94, chemin de la Peyrette
31170 Tournefeuille, France
© Copyright 2017 EAG Inc.     |    All Rights Reserved    |    Mentions légales