Technologie photovoltaïque : technologies photovoltaïques à couche mince α-Si et μc-Si

Le Si (α-Si) amorphe, le Si (μc-Si) microcristallin, le Si (nc-Si) nanocristallin, le SiGe (α-SiGe), amorphe et microcristallin SiC (μc-SiC), tous avec de l'hydrogène, sont des matériaux pour couches minces qui peuvent former servir à former des piles de modules photovoltaïques (ou encore, PV) à couche mince allant du module à couche mince simple α-Si à des modules à couche mince plus complexes en tandem et multijonctions. α-Si un des plus anciennes technologies commerciales à couche mince, mais avec un rendement cellulaire plutôt faible après la dégradation induite par la lumière. L'ajout d'autres matériaux à couche mince est destiné à augmenter le rendement en convertissant plus de spectre solaire et en réduisant la dégradation induite par la lumière. Les principaux domaines d'amélioration sont les augmentations du rendement de l’état stable, approchant 10 %, et le déploiement à large échelle d'une fabrication fiable et uniforme.

La schématique de la structure des appareils à technologie photovoltaïque à couche mince α-Si (ci-dessous) illustre quelques-unes des aides que l’analyse des surfaces peut offrir. Veuillez déplacer votre souris sur les cases ci-dessous pour obtenir de plus amples informations ou cliquez ici pour télécharger la discussion sur les applications.

Reverse Engineering by all techniques

Nous contacter 14 Avenue du Docteur Maurice Grynfogel
ZAC Basso Cambo II
31100 Toulouse - France
© Copyright 2019 EAG Inc.     |    All Rights Reserved    |    Mentions légales